In Vivo - exposition collective

du 15 septembre au 17 octobre 2010

Travailler avec les autres
Aujourd’hui, selon certains penseurs, l’envie de travailler avec les autres serait propice à redonner du sens dans les chaînes de production industrielle, administrative ou artistique. En effet la plus part du temps chacun travaille plus où moins isolément sans avoir conscience de ce qui se passe en amont ou en aval de son secteur d’activités. On sait en particulier que beaucoup de maladies liées au monde du travail naissent de ce cloisonnement toujours plus étroit. Le monde de la création artistique n’échappe pas à ce phénomène socio-économique.
Aussi l’idée d’organiser un workshop regroupant une dizaine d’artistes d’horizons divers durant 5 jours, œuvrant traditionnellement dans l’intimité et l’isolement de leur atelier, permettrait-elle de recréer des conditions de travail et de sens, ici artistique? Car le workshop renvoie directement à l’idée d’une mise en commun globale des individus, des lieux, des moyens et outils, et enfin d’un projet.
Le cadre privilégié du workshop permet donc de décloisonner aussi bien les individus que les moyens matériels propres à leurs expressions respectives.

Les Ateliers Portes Ouvertes
Ouverture et décloisonnement sont les idées maîtresses de l’organisation des Ateliers Portes Ouvertes (APO), co-organisateurs de ce projet. En effet, dès le départ, les fondateurs ont souhaité ouvrir l’espace de l’atelier d’artiste au grand public, de manière à stimuler la communication, les échanges des uns et des autres. D’une certaine manière, la manifestation des APO constitue déjà en soi un vaste workshop qui, tous les trois ans, regroupe un foisonnement de pratiques artistiques dans un esprit de transversalité.

Le thème
Le thème retenu, en l’occurrence un travail sur le corps humain d’après modèle, intéresse la plupart des expressions plastiques. Cette pratique, où le dessin joue un rôle important, est l’une des seules qui ait traversé la crise de la représentation figurale. D’ailleurs actuellement nous assistons à une véritable renaissance de l’ensemble des expressions corporelles sources d’affranchissement et de liberté. C’est pourquoi ce workshop s’inscrit naturellement dans l’évolution des arts plastiques et visuels de notre temps.

Françoise-Hélène Brou, critique et
historienne de l’art

en images

liens

documents